Délégationd’Aix-en-Provence

Été 2018

Le pèlerinage à Lourdes

Nous étions cinquante-trois pèlerins, cet été, nous ne nous connaissions pas tous, certains étaient là très tôt avant le départ du bus, sur les trottoirs d’Aix et de Martigues, d’autres avaient très peur de ne pas être au rendez-vous, car retardés pour une raison ou une autre… mais tous étaient dans le bus pour le grand départ.

Un jeu pour faire connaissance.

publié en septembre 2018

Le groupe de pèlerins a commencé à se former pendant le voyage, chacun était invité à partager un chant du livret, une blague pour faire rire l’assemblée…

Six jours à Lourdes pour se connaître, devenir amis, se découvrir, partager nos joies et nos difficultés. Six jours pour se ressourcer, pour trouver la force de surmonter les problèmes du quotidien que nous retrouverions à notre retour.

Quelle chance avons-nous eue de vivre ce pèlerinage…

Nous avons été invités à vivre des temps de convivialité, détente, veillées festives, chants et danses, des temps de prière, messes, réconciliation, bains dans les piscines, processions, chemins de croix, des temps libres aussi qui nous ont permis de rapporter un souvenir de Lourdes, pour nous-même ou pour les personnes que nous avons laissées pendant ces quelques jours.

Durant le trajet de retour, dans le bus, nous étions un peu tristes de devoir nous quitter après ces riches moments partagés cet été. Nous garderons le souvenir de chacun, de ces histoires de vies partagées. Que ferons-nous de ces forces reçues ? Chacun en porte le souci. Que le Seigneur nous aide à répondre à l’appel qu’il nous a été donné d’entendre…

Les pèlerins de Lourdes
Témoignage d’un pèlerin de l’espérance :

Les mots ne sont pas assez forts pour décrire ce que j’ai vécu… C’était merveilleux, ça m’a aidée dans tout : mon comportement envers les autres, pour les aider. Je suis plus souple envers mes enfants, j’ai pu les aider à apaiser leurs conflits, c’était mon vœu de pèlerinage, j’ai été exaucée…

J’ai eu la chance d’approcher des malades, de les rencontrer. Cela a été un moment très fort dans ce pèlerinage, ces rencontres, même brèves, ont été très riches. Mon regret est de ne pas avoir pu leur consacrer plus de temps…

L’autre chance que j’ai eue c’est d’aller aux bains de la piscine : ça m’a fait beaucoup de bien, je suis ressortie plus légère… Les gens qui ressortent sont lumineux, rayonnants.

Le moment très fort que j’ai vécu c’est lorsqu’un évêque m’a imposé les mains, cela m’a rappelé ma confirmation.

Ce pèlerinage m’a donné envie de retourner à Lourdes mais cette fois-ci je ferai du bénévolat à la cité Saint-Pierre, et cela dès l’an prochain.

Imprimer cette page

Document

Faites un don en ligne