Délégationd’Aix-en-Provence

À Aix-en-Provence

Une présence fraternelle à l’Assogora

Le Secours Catholique Aix/Arles était aux côtés d’autres associations, le 13 septembre 2020 à l’Assogora, lors du 42e forum des associations d’Aix. Sur le stand, les bénévoles ont appelé les visiteurs à la solidarité et l’engagement auprès des plus fragiles.

Une présence fraternelle à l'Assogora

publié en septembre 2020

En cette période de pandémie qui a bouleversé notre quotidien et fait resurgir le besoin de solidarité et de fraternité, les associations ont joué un rôle très important. Réuni avec d’autres intervenants caritatifs à l’occasion de ce forum, le Secours Catholique a brandi ses plus belles couleurs sur son stand, habillé de ballons et d’affiches colorés, de banderoles indiquant fièrement en grosses lettres son identité. L’affiche « Révolution fraternelle » a rappelé la première étape de cette révolution qui passe d’abord par le dévouement des bénévoles. Les courageuses de ces représentantes - avec leur sourire sous leur masque malgré la chaleur - ont présenté à tous ceux qui se sont arrêtés sur le stand les actions de l’association dont l’essence même est le rapport à l’autre. Certains se sont inscrits à la prochaine réunion d’informations. On les remercie déjà de leur implication car à leur échelle, ils font vivre la volonté de solidarité.

Une ambiance conviviale a bien vite envahi le cours Mirabeau et ses alentours. Johanna, bénévole au Secours catholique, impliquée dans l’agencement du stand, témoigne de cette atmosphère plus détendue que les années précédentes, propice aux échanges et à l’envie de transmettre, de fraterniser par la parole.

Une autre explique que ce fut lors d’une journée comme celle-ci qu’elle fut recrutée. Il est important d’assurer cette présence, notamment auprès de la jeunesse. Il y avait une certaine joie dans la voix des bénévoles lorsque des jeunes venaient s’informer des actions. Après tout, c’est à eux que le futur appartient.

Mais à côté de cela, en constatant le manque de monde, peut-être dû à la chaleur, à la peur de la maladie, on peut redouter le repli sur soi qui suit une épidémie d’une telle ampleur. Pourtant cette journée si importante est venue rappeler que les gens démunis ont toujours besoin des associations comme le Secours Catholique et qu’elles manquent cruellement de monde depuis cette épidémie.

On retiendra une image vivante de cette journée, avec ses sourires et ses rencontres. On retiendra aussi, l’une des phrases d’une bénévole, interrogée sur le stand, expliquant qu’elle avait choisi de s’engager : « Pour rendre un peu de ce que la vie lui a donné. ». Cela commence ainsi par la transmission.

Ce dimanche de septembre 2020 fut un moment de partages avec tous ceux qui ont franchi le stand coloré du Secours Catholique, les invitant à s’engager librement ou non.

Imprimer cette page

Portfolio