Délégationd’Aix-en-Provence

Un accord mondial sur les migrations

publié en juillet 2018

Les États membres des Nations unies – excepté les États-Unis et la Hongrie qui se sont retirés du processus de négociation – ont entériné en juillet 2018 l’idée d’un « pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières », texte qui doit formellement être adopté les 10 et 11 décembre 2018 à Marrakech.

Un message positif à l’égard des personnes migrantes a donc enfin été lancé par la communauté internationale, dans un contexte difficile face à la montée de l’extrême droite et des réactions de repli qui peuvent être observées à travers le monde.

Ce texte rappelle que les États doivent respecter les droits fondamentaux de toute personne migrante, quel que soit son statut, et tout au long du parcours migratoire. Cela implique notamment de donner un accès aux services de base à toute personne migrante, en situation régulière ou non, et de développer des voies légales de migration.

Si le pacte mondial sur les migrations n’est pas contraignant, il engage néanmoins les États dans une nouvelle dynamique, afin de trouver ensemble des solutions communes face aux drames rencontrés par les personnes migrantes.

C’est à la société civile aujourd’hui de se saisir de ce document et d’exiger une application au niveau national, afin que les dix-huit mois de négociations précédents aient un impact concret sur la situation des personnes que nous rencontrons au quotidien.

Le Secours Catholique-Caritas France, avec Caritas Internationalis, s’inscrit dans cette démarche et sera présent, avec ses partenaires, à Marrakech pour initier la phase de mise en œuvre du pacte mondial pour des migrations sûres.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne