Délégationd’Aix-en-Provence

Une augmentation sensible de la pauvreté dans la région Aix-Arles

Présentation de la pauvreté en France disponible sur internet dans une vidéo de 4 mn : https://www.youtube.com/watch?v=VmL...

#RévolutionFraternelle

publié en novembre 2018

Le 8 novembre 2018, la délégation Aix-Arles du Secours Catholique Caritas a présenté les données locales du rapport statistique national sur l’état de pauvreté en France. La délégation accompagne chaque année, 10 000 personnes, grâce à une équipe constituée de 800 bénévoles, de 7 salariés et l’aide des donateurs. Le constat sur notre région est une augmentation sensible de la pauvreté* :

  • avec des adultes de plus de 50 ans toujours plus nombreux, représentant 42,1 % des personnes rencontrées alors que la moyenne nationale est de 27,4 %
  • et des mères seules qui, en 2012, représentaient 29,2 % des personnes pour passer en 2017 à 38,7%, soit 13 points de plus que la moyenne nationale. Lors de cette présentation, trois femmes seules ont témoigné de leurs parcours, de leurs difficultés ainsi que de l’accompagnement par des bénévoles qui leur ont permis d’être écoutées, de retrouver confiance et estime, d’être aidées administrativement, de se fixer un objectif, de se former, de retrouver un travail et de mener une vie sans l’angoisse du lendemain.
  • Les trois quarts des personnes accueillies sont françaises et le taux de chômage est 44,4%, sans évolution par rapport 2012, alors que la moyenne nationale est de 34%.
  • Nous relevons aussi l’existence d’impayés de 70,1 %, plus importante que la moyenne nationale de 54,5 portant majoritairement sur les loyers et mensualités d’accession. Le montant médian est de 1 000 euros alors qu’au niveau il est de 789 euros. Deux exemples d’actions concrètes ont été présentées, l’une s’appuyant sur une mise en valeur de la personne accueillie grâce à une photo réalisée par un photographe bénévole, ce qui lui permet de se voir avec un autre regard et de retrouver son estime ; l’autre sur un programme de loisirs, monté avec des partenaires (musées, parcs d’activités, municipalités etc..) pour des enfants roms leur permettant une ouverture sur d’autres environnements et la rencontre avec d’autres enfants.

Lors du débat, de nombreuses questions concernant le développement des actions d’accompagnement qui permettent des évolutions pour changer la vie des plus pauvres ; c’est le quotidien des bénévoles. Cela demande évidemment plus de moyens humains et financiers.

Le rapport statistique national est disponible sur demande à isabelle.moulin@secours-catholique.org i

Imprimer cette page

Faites un don en ligne